Skip to content

Gestion des effluents

Dans le cadre de notre mission environnementale, nous étudions la gestion et le ravitaillement des effluents viticoles, polluants et de piscines dans le respect des règlementations en vigueurs.

 

L’exploitation viticole, doit, comme tout autre secteur, limiter l’impact environnemental relatif à ses rejets. Il est

impératif, d’éviter toute pollution qui risquerait de perturber l’équilibre biologique de l’environnement.

3 types d’effluents à l’exploitation viticoles

A

Effluents sanitaires

Issu de l’activité humaine, accueil du public et du personnel.

B

Effluents vinicoles

Issu de l’exploitation de la cave et des chais.

C

Effluents phytosanitaires

Issu du lavage et du stockage des produits agricoles de traitements de la vigne.

RÉALISATION DES ÉTUDES ET DOSSIERS

RELATIFS A L’EXPLOITATION DES EFFLUENTS VITICOLES

1 Étude de cas et mise en place des stratégies d’épurations.

2 Sélection des systèmes adaptés à l’exploitation pour les 3 types d’effluents.

3 Dimensionnement des filières.

4 Dossier ICPE.

5 Confection du dossier administratif et cahier des charges permettant la réalisation des systèmes.

EXPLOITATION CONCERNÉES

La réglementation s’applique selon la capacité de production:

500 hl et moins

Loi sur l’eau, code rural et règlement sanitaire départemental.

500 à 20000 hl

Dossier ICPE soumis à déclaration (Arrêté du 15 mars 1999).

20000 hl et plus

Dossier ICPE sousmis à autorisation (Arrêté du 3 mai 2000).

Il est également à noter que les exploitants viticulteurs n’ayant pas de cave ou ne vinifiant pas leur raisin sur place (coopérative, négoce à un domaine …) doivent prendre les dispositions nécessaires quand aux effluents sanitaires et phytosanitaires.